L’inclusion des travailleurs handicapés en Afrique : ce chantier digne d`Hercule…

L’inclusion des travailleurs handicapés en Afrique : ce chantier digne d`Hercule…

Travailleurs handicapés en Afrique – Si le droit à l’emploi pour tous est consacré  par la quasi-totalité des législations africaines, il reste encore,  plus un vœu pieu qu`une réalité tangible sur le continent noir. Ce constat est encore plus vrai chez les travailleurs handicapés en Afrique. Ces dernières représentent environ un milliard, soit 15% de la population mondiale. Parmi elles, à peu près 80 % sont en âge de travailler. Malheureusement, le droit  à un travail décent leur est souvent refusé.

De manière générale, comparées aux personnes non-handicapées,  celles souffrant d’un handicap connaissent des taux de chômage et d’inactivité économique plus élevés. En France, par exemple, plus de 500 000 personnes handicapées sont au chômage. C’est deux fois plus que pour les personnes valides. En Afrique, seuls 10 % des enfants handicapés vont à l’école. Et 80% des adultes handicapés n’ont pas d’emploi. Pour la plupart, cela revient à une vie de pauvreté et de discrimination.  Les femmes sont davantage confrontées aux obstacles liés à l’égalité des chances dans le monde du travail.

De l’urgence de trouver des solutions idoines 

Si la prise en compte de l’insertion professionnelle de cette couche vulnérable constituée par les personnes en situation de handicap,  commence à se faire ressentir petit dans les pays développés, elle reste encore, un chantier digne d’hercule pour les pays en voie de développement. En France, par exemple, la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH) est organisée chaque année depuis 1997. Cet événement qui  s’est tenu, l’année dernière du 19 au 25 novembre, vise à mobiliser et sensibiliser à la problématique de l’inclusion des travailleurs handicapés dans les entreprises. Pour sa 22e édition, la SEEPH a mis l’accent sur les difficultés des femmes en situation de handicap pour accéder à l’emploi.

Des débuts de solutions sur le plan législatif 

Conscient des enjeux liés à l’insertion professionnelle des personnes handicapées,  la loi a rendu obligatoire l’emploi des travailleurs handicapés dans les entreprises. Cette obligation  concerne tous les employeurs, qu’ils soient publics ou privés. A ce titre, ils sont tous dans l’obligation de déclarer leur effectif global de bénéficiaires à l’obligation  d’emploi des travailleurs handicapés (OETH), y compris les entreprises de moins de 20 salariés. Toutefois, les employeurs de moins de 20 salariés demeurent exonérés de l’OETH. Si l’effectivité de telles mesures est garantie, on peut espérer une régression de la discrimination des personnes en situation de handicap dans le monde du travail.

Abdoulaye Fall

%s