Economie Africaine – Le continent va surfer sur les vagues de la croissance en 2018.

Economie Africaine – Le continent va surfer sur les vagues de la croissance en 2018.

Economie Africaine- Selon  l’édition 2018 du rapport annuel sur les Perspectives économiques en Afrique (PEA) de la Banque africaine de développement (BAD), publié ce mercredi à Abidjan, la croissance du PIB réel global de l’Afrique devrait s’accélérer pour atteindre 4,1 %, en 2018 et 2019, contre respectivement des progressions de l’ordre de 2,2 % et 3,6 %, en 2016 et 2017.

En Libye, le PIB devrait connaître une importante hausse estimée à plus de 55 %, tirée par la reprise de la production pétrolière. Le Ghana devrait progresser de 8,5 % en 2018, la Côte d’Ivoire de 7,9 %, le Sénégal de 7 %, Djibouti de 6,9 %, la Tanzanie de 6,7 %, malgré le recul de ses voisins de l’Est. L’Ethiopie devrait poursuivre avec sa dynamique de l’année dernière. Le Burkina Faso, le Bénin, la Sierra Leone et la Guinée pourraient franchir le seuil des 6 %. Outre ces performances, l’activité de l’économie Africaine devrait se renforcer au Nigeria et en Afrique du Sud, les deux plus grandes économies du continent qui sont sorties de récession au second trimestre 2016.

Selon la BAD, « cette amélioration ne résulte pas d’un facteur unique. Elle est le re?et d’une conjoncture internationale plus favorable, du rétablissement des prix des matières premières (principalement le pétrole et les métaux), de la demande intérieure soutenue, en partie satisfaite par la substitution des importations, et des améliorations de la production agricole ».

Impacts sur l’emploi

Ces prévisions sont une bonne nouvelle pour le secteur du recrutement. En 2018, les pays de la zone CEDEAO devraient ainsi  soigner leurs statistiques en termes de création de richesses et d’emploi. Les grands investissements prévus dans ces pays permettront la création d’entreprises nouvelles, ce qui va booster le marché du recrutement. A noter que les infrastructures occupent une plus large part dans les investissements de capitaux. A ce titre, les compétences dans ce secteur seront bien recherchées : Ingénieurs BTP, Directeurs de chantiers, Architectes, Experts financier, Acheteurs, Directeurs logistique, Directeurs de travaux etc.

Vous pouvez aussi lire Comment le digital facilite le Recrutement en Afrique : 8 raisons

   

Articles associés

%s