La lettre de recommandation est-elle vraiment utile ?

Lettre de recommandation T2A

L’exigence de la lettre de recommandation est plus notée chez les étudiants qui veulent intégrer une grande école ou une université. Toutefois, cette lettre n’est pas exclue des processus de recrutement. Il est vrai qu’en matière de recrutement, les CV et les lettres de motivation sont les plus demandés, mais rien n’empêche que vous joigniez à votre dossier de candidature, une lettre de recommandation. Bien des chercheurs d’emplois n’y pensent pas, et pourtant, ils ont tout à gagner à le faire…

 

1. La lettre de recommandation : un moyen efficace pour rassurer le recruteur

 

En tant que chercheur d’emploi, si vous parvenez à rassurer votre recruteur, vous aurez réussi le plus difficile à faire. Comme le souligne la chasseuse de têtes Virginie Granier “un recruteur a besoin d’être rassuré” Dès lors une lettre de recommandation peut être une excellente idée dans la mesure où celle-ci provient de quelqu’un qui vous a côtoyé dans un cadre professionnel. Si une telle personne porte sur vous un témoignage positif, vos chances de rassurer votre recruteur et de décrocher votre job n’en seront qu’accrues. “Une lettre de recommandation rédigée par un professeur suite à des études réussies, par un employeur après un job d’été ou un stage concluant, peut mettre en lumière votre personnalité, votre savoir-être, vos soft kills. C’est un facteur différenciant à ne pas négliger” précise Virginie Granier.

 

2. Une lettre de recommandation vous met en valeur …

 

Si vos anciens employeurs sont d’accord pour rédiger pour vous une lettre de motivation, cela signifie que qu’on peut présager de vos compétences. Une lettre de recommandation vous met ainsi en valeur. Elle confirme vos compétences et votre expérience. Souvent, il y’a beaucoup de déclarations et mentions sur vos CV et lors de l’entretien. Sans une lettre de recommandation, le recruteur peut en douter, car ne vous ayant jamais pratiqué. Cette lettre, même s’il ne vous est pas demandé est alors un vrai un atout. Par ailleurs, à la fin d’un entretien, n’hésitez pas à informer votre recruteur que vous tenez une lettre de recommandation à sa disposition. Proposez-lui de la lui remettre. De même, dans chacun de vos mails de motivation, n’hésitez pas à fournir une lettre de recommandation.

 

3. Marquer votre différence en présentant une lettre de recommandation

 

Contrairement à ce que de nombreuses personnes pensent, une lettre de recommandation peut bel et bien peser sur le choix des recruteurs. Virginie Granier la considère avant tout comme un outil supplémentaire dans la prise de décision finale, au même titre qu’un test de personnalité par exemple. Ce document à l’apparence anodin, permet au candidat de se démarquer du lot en ayant quelque chose de plus. Elle peut ainsi faire la différence dans une shortlist. Toutefois, il faut préciser qu’elle ne saurait en aucun cas remplacer le CV qui reste l’élément déterminant dans une candidature. Par ailleurs, une lettre de recommandation représente aussi une preuve de motivation dans la mesure où tout le monde n’ose pas demander une lettre de recommandation à son ancien employeur. Elle n’est pas forcément évidente à obtenir, car l’interlocuteur peut manquer de temps pour la rédiger. Il faut le relancer, etc. “Cela montre le caractère déterminé du candidat” estime la chasseuse de têtes. Enfin de compte, il faut tout simplement dire que la lettre de recommandation peut augmenter vos chances de décrocher un job. Ce serait alors dommage de ne pas en profiter…

%s