Entretien d’embauche en Afrique

Hunter Newton FQe4hjBlcPE Unsplash

Face à une pléthore de candidats venus passer  un entretien d’embauche, le recruteur, souhaitant  dénicher le meilleur d’entre eux, jette sans doute, son dévolu sur celui qui lui fera une meilleure impression. C’est la raison pour laquelle, au-delà de votre savoir-faire, l’image que votre recruteur aura, de prime saut, de vous,  est capitale pour vos chances de succès. D’ailleurs, certains spécialistes des RH s’accordent qu’il faut seulement dix minutes à la plus part des recruteurs, pour être convaincus par une potentielle recrue. C’est dire alors que les premières minutes de votre tête à tête avec votre interlocuteur sont très déterminantes quant à l’issue de votre entretien d’embauche.   D’où la nécessité de détecter les clefs pour donner la meilleure impression dès le début.

 

Ne soyez surtout pas en retard …

Il n’y a rien de plus dégradant, pour l’image d’un candidat, que d’arriver en retard,  lors de son entretien d’embauche. Cette attitude risque d’être vue par le recruteur comme de la désinvolture ou du laxisme. Cela traduit un certain  manque d’engagement et de sens des responsabilités chez le candidat. Pour éviter d’arriver en retard, vous gagnerez alors à anticiper sur toutes les situations   imprévisibles, telles que les embouteillages par exemple. Arriver plus tôt que l’heure prévue sur les lieux de votre lieu d’entretien ne vous fera pas de mal.   Vous pourrez d’ailleurs profiter de votre temps d’avance pour relire votre CV, vous ressaisir face au stress en vous concentrant calmement sur votre respiration, ou encore  vérifier l’état de votre tenue

 

Soignez votre langage corporel …

C’est un secret de polichinelle que de  préciser que la communication n’est pas exclusivement verbale, elle est aussi gestuelle. Mieux encore, à en croire certains spécialistes de la communication, 56% des messages  lors d’un échange, passent par les gestes qui en disent long sur notre personnalité. Soigner votre langage corporel est alors fondamental. Une poignée de mains ferme et un sourire franc sont, par exemple, des signes d’une bonne communication gestuelle. Passé l’étape de la  poignée de main, vous devez, face à votre interlocuteur, adopter une position naturelle, confiante, tout en restant sobre, et en maintenant un contact visuel. N’oubliez surtout pas, en amont, de soigner votre coupe de cheveux, vos ongles et d’enfiler la tenue qui sied.

Maîtriser le contenu de son CV 

Il n’est pas rare qu’un candidat donne l’impression de ne pas maîtriser ce qui est mentionné sur son CV,  en donnant des réponses évasives aux questions du recruteur, très souvent, mû par le besoin de compléments d’informations sur le CV de la personne qu’il reçoit. Cela réduit,  naturellement, vos chances de réussite face à un recruteur perspicace. Il est donc clair que votre manière d’expliquer votre parcours et vos compétences, n’est pas à banaliser.  Pour le réussir de la plus belle des manières, n’hésitez pas à vous entraîner à présenter, à voix haute, votre CV et savoir argumenter votre expérience à l’aide d’exemples. Chaque point mentionné doit être justifié… Tout compte fait,  la liste des éléments qui donneront de vous, une image positive à votre employeur est longue. Cependant, ces éléments évoqués ci-dessus restent incontournables.

 

%s