“Blue monday” : comment gérer la fatigue du lundi ?

Fatigue du lundi

Faire la grasse matinée le samedi ou le dimanche matin fait toujours plaisir… Cependant, après les week-ends, il est toujours difficile de reprendre son job. Le premier jour de la semaine est de toute évidence rarement le meilleur. De nombreuses personnes ont du mal à trouver leur rythme de travail les lundis matin. Elles passent ainsi  plus de temps à la machine à café qu’à leur  bureau. Si cela vous arrive, sachez que vous souffrez probablement de ce qu’on appelle  le “blues du lundi” ou le «Blue Monday». Il s’agit d’un phénomène très courant. Si cela vous arrive, voici 4 remèdes pour vous en débarrasser.

Optimisez votre week-end…

Si vous n’êtes pas en forme le lundi matin, c’est certainement parce que vous n’avez pas su mettre à profit votre repos dominical. Gardez alors en tête que  pour avoir une bonne semaine  au bureau, le travail se fait en amont. Le début de semaine sera inévitablement moins chaotique si vous vous êtes bien reposé le weekend.  «Il est indispensable de faire une réelle coupure durant son week-end pour être efficace le lundi. Pour ce faire, le meilleur moyen est de ne surtout pas penser au travail. On évite ainsi de consulter ses mails par exemple», indique Boris Charpentier, psychologue et coach. En clair, du repos et de la détente, grâce à des activités qui prennent soin de notre bien-être.

Planifiez un moment de détente le lundi soir …

Si vous n’y prenez garde, le  “blues du lundi ”peut se prolonger tout au long de la semaine et gâcher votre travail. Pour y remédier, il est conseillé de  planifier un moment de détente le lundi soir, comme un verre entre amis ou une séance cinéma, par exemple. Cela remonte le moral et fait plaisir d’attendre quelque chose avec impatience. Vous pourrez ainsi attaquer avec bonne humeur le matin en sachant qu’une agréable soirée vous attend. Vous aborderez sereinement les tâches du lundi. En outre, cela vous permettra de recharger les batteries, avant de passer une bonne nuit de sommeil pour vous sentir bien le reste de la semaine.

 

Planifiez vos tâches du lundi à l’avance…

Beaucoup de raisons peuvent justifier le  “blues du lundi ”. Il peut s’agir d’une nostalgie du week-end agréable que vous avez  passé, d’un sentiment d’injustice, ou dans certains cas extrêmes, c’est un signal d’alarme. Cela traduit une souffrance et peut annoncer une dépression ou un burn-out», précise Boris Charpentier, psychologue et coach. La manifestation la plus claire du “blues du lundi” est la perte de concentration. Si votre agenda n’est pas clairement planifié, votre situation va davantage s’empirer.  Ce n’est d’ailleurs même pas la peine d’essayer, votre journée sera complément gâchée. Pensez alors à votre gestion du temps et veillez à ce que vos tâches du lundi soient bien planifiées à l’avance. Sinon, vous allez perdre un temps précieux, ce qui nuira encore davantage à votre concentration. Ce planning vous donnera une nouvelle énergie dès le début de la semaine. Sans oublier que cela «permet de garder le contrôle sur le quotidien et de rythmer sa semaine», ajoute le psychologue.

 

Faites une pause de temps en temps…

Pour éviter les chutes d’énergie, il est crucial de faire des pauses. Cela ne vaut pas seulement pour le lundi. Changez-vous les idées et libérez-vous l’esprit, loin de votre écran. Une bonne bouffée d’air frais peut faire des miracles. Si vous aimez le café, une bonne tasse le lundi matin est le remontant idéal. Mais n’en abusez pas car un surplus de caféine nuit à la santé.

 

Articles associés

%s