Pourquoi manger entre collègues à midi ?

Manger entre collègues à midi

L’entreprise n’est pas seulement un lieu de travail, c’est aussi un milieu où des relations sociales et des amitiés  se tissent.  D’ailleurs de nombreux managers cherchent aujourd’hui à promouvoir la solidarité et la bonne ambiance au sein de leur équipe parce qu’ils sont convaincus que ces facteurs sont des gages de productivité de l’entreprise.  C’est la raison  pour laquelle,  le « manger ensemble » entre collègues est très souhaitée dans les entreprises. Il  est devenu une norme qui  génère de nombreux avantages. Si vous êtes du genre à manger seul devant votre bureau, pensez alors, de temps à temps, à vous rendre à la cafétéria pour partager votre repas avec vos collègues. Manger à midi,  savourer un bon repas entre collègues autour d’une table, est une occasion idéale  de parler travail ou de ce qu’on a fait lors du week-end écoulé. Il s’agit d’une source d’échanges et de bonne humeur. C’est aussi un facteur qui favorise la coopération selon une étude menée par la Cornell University, en 2016.

 

Cette étude révèle que, la plupart du temps, les employés qui mangent ensemble sont plus aptes à travailler ensemble que ceux qui préfèrent manger seuls. La collaboration n’est pas le seul avantage d’un repas partagé entre collègues : il s’agit là d’une bonne alternative aux activités de Team Building, qui impliquent « beaucoup de coûts et, surtout, vous demandez à beaucoup de vos employés de faire des choses avec des collègues pendant leur temps libre », explique Kevin Kniffin, un chercheur en comportement.  Fort de ce constat, dans le but d’encourager cette pratique conviviale, beaucoup d’entreprises installent, en leur sein, des cantines afin d’encourager les employés à s’y rendre et à s’attabler avec leurs collègues.

 

Toutefois, il ne faut pas trop forcer le contact non plus,  car cela pourrait avoir un effet contre-productif. Ainsi, même si les repas entre collègues présentent beaucoup de bienfaits, il ne faudrait pas forcer les choses. Tout doit venir naturellement …  Ce n’est pas, d’ailleurs, parce qu’on mange entre collègues que la coopération et l’entente  vont s’améliorer, que les travailleurs s’apprécient mutuellement et travaillent mieux ensemble.

 

Bien au contraire, manger seul peut aussi être une bonne chose. Tout le monde n’est pas toujours prêt à subir les conversations de chacun lors du temps de midi, qui est aussi synonyme de détente et de retour sur soi. Selon, une étude menée par l’Université de Toronto, il importe tout particulièrement de laisser chacun choisir. Il ne faut surtout pas se sentir forcé de manger avec les autres. Bref, libre à vous de choisir avec qui manger. Vous pouvez également alterner les deux au rythme qui vous convient, en mangeant une fois par semaine seul, par exemple.

 

Quoi qu’il en soit, il est toujours déconseillé d’être vu  comme la personne qui sape toujours l’ambiance et la bonne humeur entre collègues. Soyez équilibrés dans vos choix. Votre manager appréciera toujours de votre part une attitude fédératrice. 

Articles associés

%s