Pénurie de talents : capter et fidéliser les meilleurs profils

Bruce Mars GzumspFznSE Unsplash

Alea Jacta est ! La guerre des talents est déclarée. Ce  n’est plus une simple spéculation, mais une réalité tangible et ce,  un peu partout dans le monde. La pénurie des talents a atteint un niveau record ces dernières années. Les employeurs s’arrachent quotidiennement les meilleurs profils capables de créer de la valeur ajoutée.

Les métiers du numérique et de l’ingénierie sont, de loin, les plus touchés par ce phénomène. L’édition 2018 de l’enquête nationale de l’IESF – la société des ingénieurs et scientifiques de France – montre qu’en France, les ingénieurs touchent une rémunération supérieure de 17 % en moyenne à celle des autres cadres.

Il urge ainsi,  pour toutes entreprises,  de réfléchir sur des pistes,  pour séduire et retenir les profils  rares sur le marché du travail, car ces derniers  constituent des éléments moteurs du changement dans l’entreprise.  Mais, comment s’y prendre concrètement ? Voici quelques pistes de solutions…    

Inventer une nouvelle façon de recruter

Contrairement au schéma classique où le candidat allait forcément vers le recruteur, c’est   désormais le contraire, car dans un contexte de pénurie de talents, c’est au recruteur d’aller séduire les candidats. Pour ce faire, il existe de nombreux outils qui permettent aux recruteurs d’interagir avec ses potentielles recrues. Il en est ainsi  des réseaux sociaux, des chatbots, forums virtuels, des jobboards, des chats lives, pour ne citer que ces derniers. Les recruteurs en quête de talents n’hésitent pas aussi, à créer un contenu ou un événement attrayant pour d’éventuelles recrues, pour ne pas s’en tenir exclusivement au recrutement frontal ou classique.

Proposer une rémunération attractive

Naturellement,  un bon traitement salarial est l’élément clef qui motive, de prime abord, le choix d’une entreprise pour un candidat,  tel qu’il soit. Cependant, force est de reconnaître qu’un salaire fixe ou un brut élevé ne signifie pas forcément une rémunération attractive. Ainsi,  pour bien se positionner dans cette guerre de chasse des talents, il est conseillé aux entreprises, de valoriser le package global, avec le nombre de jours de congé, les RTT, l’intéressement et la participation, l’existence d’un CE et de tout.  dispositif fiscalement avantageux ou permettant de préparer l’avenir. Tous ces avantages feront de votre entreprise un espace attractif pour les talents.

 Faire de votre entreprise un véritable « great place to work »

L’environnement de travail est très déterminant pour un travailleur. On constatera d’ailleurs, à juste titre, que  les canapés et les baby-foot font partie, maintenant, du décor des grandes entreprises sous l’influence des startuppeurs. Mieux encore, les salles de sport privées réservée aux salariés sont devenues courantes dans de nombreuses entreprises.

Toutes ces innovations démontrent à suffisance, de l’intérêt des  futurs collaborateurs pour un cadre de travail agréable. Ce besoin est encore beaucoup plus existant chez les plus jeunes générations.  C’est dire tout simplement, que si vous tenez à bien vous positionner, en tant qu’entreprise, dans la guerre des talents, votre cadre de travail n’est pas à négliger.

% commentaires (1)

Je suis un talent!
Par mon parcours et mes compétences, je suis un talent! La question est: Qui voudrait d’un senior avec une licence ? Et pourtant la ressource y est!
Mon constat est que les entreprises misent (sinon sont focus) sur des juniors formés pour la plupart outre-Atlantique et qui malheureusement sont “volatiles”!
Je suis un talent et il y a en a davantage comme moi ici, en Afrique!

%s