Opportunités de carrière en Afrique

473293487

Afrique recrutement – Principale réalité, l’économie africaine en pleine expansion a besoin de deux catégories de talents : les professionnels de la Diaspora africaine qui rêvent d’un retour réussi sur le continent et les compétences internationales désireuses de booster rapidement leurs carrières.

Autre réalité, la demande croissante en recrutement de profils qualifiés et la rareté des grandes compétences ou expertises (d’un point de vue local), pour appuyer convenablement les différents secteurs d’activité. A cela s’ajoute l’émergence d’une classe moyenne qui ne cesse de croître, grâce aux nouveaux capitaux (chinois, indiens, brésiliens, arabes etc.), qui sont intéressés par les formidables ressources du continent et les perspectives rapides d’essor économique et qui appuient le développement dans de multiples secteurs. Aussi, le recrutement en Afrique semble être bouleversé par cet essor prévisible depuis une vingtaine d’années (banque mondiale), car le secteur ne s’était pas bien préparé en conséquence, en négligeant ces paramètres : formations inadaptées, plus théoriques que pratiques, compétences locales pas toujours aptes à répondre aux besoins etc. Ainsi, une des réalités frappantes est que tous les secteurs économiques d’Afrique sont aujourd’hui à la recherche de salariés qualifiés mais surtout de middle et top management.

Si les opportunités de carrière sont nombreuses, la pénurie de compétences est aussi réelle. Dans ce contexte, où l’entrepreneuriat est fortement encouragée, le digital intervient comme une bouée de sauvetage, une lueur qui a inspiré certains Afrophiles à proposer des solutions, « à faciliter les connexions » pour justement plus de visibilité dans le recrutement en Afrique. Exemple, la plateforme de recrutement Talent2Africa facilite l’accès aux meilleures  opportunités de carrières pour les professionnels de la diaspora et les compétences internationales intéressées par une carrière en Afrique. La présence de nombreuses multinationales et autres grandes institutions sur le continent a aussi provoqué une autre réalité : l’africanisation des postes Les études insistent sur une « africanisation » des recrutements. Beaucoup de sociétés africaines recherchent et privilégient des nationaux connaissant les marchés locaux avec une expérience internationale. Les perspectives sont multiples : postuler en Afrique permet souvent de décrocher un poste à responsabilité supérieure.

Ainsi, à compétences égales, le poste proposé en Afrique sera souvent statutairement plus élevé qu’en France ou en Europe Enfin, il n’y en a pas que pour «l’Africain» dans cet essor africain. Actuellement, une expérience professionnelle africaine constitue un excellent tremplin pour un nouveau type d’expatrié prêt à accepter des contrats locaux, car en effet les entreprises proposent de moins en moins de packages d’expatriés et sont plutôt favorables à des contrats locaux. Il semble révolu le temps où le top management des filiales africaines de multinationales était constitué que d’expatriés. Trois raisons majeures orientent les entreprises dans ce sens qui semble irréversible : 1/ le coût souvent très élevé des packages d’expats; 2/ l’intégration plus facile pour ces repats hautement qualifiés et ayant des belles expériences internationales; 3/ des quotas sont mis en place dans certains pays africains sur certains secteurs pour contingenter le nombre de poste accessibles aux expatriés.

Vous pouvez aussi lire Pic a Country – Top 5 des startups Camerounaises les plus innovantes

       

 

Articles associés

%s